info@hippo-action.com 418 836-2555
Maman, papa, j'ai peur!
2019-10-28

Maman, papa, j'ai peur!

Maman, papa, j’ai peur !

La peur est un sentiment utile qui sert à mettre le corps et l’esprit en état de vigilance pour éviter les dangers réels. Bien qu’il soit normal que les enfants manifestent des craintes associées à des idées imaginaires ou à une perception exagérée des dangers, par exemple la peur du noir, des orages, des gros animaux, des voleurs ou des monstres, une peur excessive, démesurée et persistante peut devenir problématique. Alors, quels sont les moyens et les attitudes parentales à adopter pour aider son enfant à vaincre ses peurs ?

Encouragez l’enfant à nommer ses peurs ; que ce soit une situation, un objet ou un animal, écoutez attentivement ce qui l’effraie sans porter de jugement.

Informez-le ; utilisez des livres, des documentaires, des encyclopédies ou encore des jeux pour lui fournir de l’information par rapport à ses peurs, qui sont parfois liées à un manque de connaissance.

Aidez-le à restructurer ses pensées ; amenez l’enfant à évaluer si ses pensées sont exagérées ou non, en l’interrogeant sur le nombre de fois où il a réellement été confronté à ce danger, ce qui est arrivé la dernière fois qu’il s’est inquiété par rapport à cette situation ou même les probabilités que le danger se produise.

Orientez-le vers des solutions ; apprenez-lui à réfléchir à des solutions et moyens de prévention pour amener l’enfant à se concentrer sur les éléments de sécurité qui l’entourent plutôt que sur les éléments de danger, par ex. la mise en place d’un exercice d’évacuation en cas d’incendie.

Exposez-le graduellement à ses peurs ; en collaboration avec votre enfant et en respectant son rythme, planifiez des objectifs selon une hiérarchie d’exposition visant à affronter ses peurs. Soyez rassurants, encouragez chaque petit pas et surtout, favorisez son sentiment de compétence personnelle en lui démontrant que vous avez confiance en sa capacité à affronter ce défi !

Aussi, gardez en tête que lorsque votre enfant manifeste de la peur, il faut éviter de…

Le prendre en pitié pour ne pas diminuer sa confiance en lui.
Rire ou de vous mettre en colère pour ne pas qu’il se sente humilié.
Le surprotéger pour ne pas surmonter les défis à sa place, ce qui contribue à maintenir l’évitement et la peur.

‘’ Les plus grandes victoires sont celles que l'on remporte sur soi-même ! ‘’ - Bobby Jones

Références de l’article :

Doyon, N. et Chiasson-Renaud, S. (2018). Pleurs, crises et opposition chez les tout-petits…et si c’était de l’anxiété ? Québec : Éditions Midi Trente.


Gagnier, Nadia. (2006). Maman j’ai peur, chéri je m’inquiète. Les peurs de votre enfant. Montréal : Éditions La Presse.

Infolettre

Recevez chaque mois les conseils des experts de notre clinique pédiatrique privée!